Générations Indépendance Korian
Générations Indépendance & Korian
1 mai 2019

Bien chez-soi en maison de retraite

Pourquoi retrouver les codes du « chez-soi » en ehpad est-il un véritable enjeu ? En quoi cette perception est primordiale pour le résident ? Pourquoi et comment rester actifs en maison de retraite médicalisée ?

Caroline Ami reçoit Gaëlle Leguay, Responsable hôtelière, à Korian Reflet de Loire.



Les capacités amoindries et la perte de repères peuvent pousser l’aîné à se renfermer, il est donc nécessaire de tout mettre en œuvre pour stimuler et encourager le maintien des loisirs, le partage de moments de plaisir et retrouver des activités du quotidien afin de renforcer l’estime de soi. Ces activités permettent également de stimuler ses fonctions cognitives et sa mémoire.

Les tâches de la vie quotidienne telles que le bricolage, le jardinage, dresser la table ou encore plier le linge rentre dans ce modèle du « bien chez soi ».

Les espaces de vie protégées

Dans les espaces de vie protégés, également appelés espaces Aloïs, qui accueillent des résidents souffrant de troubles neurodégénératifs notamment Alzheimer et apparentées, la configuration de ces unités de petites tailles est pensée pour que les résidents retrouvent les codes du « chez-soi ».

Par exemple les portes d’entrée des chambres sont personnalisées et donnent l’impression de rentrer à son domicile. Elles sont toutes différentes et facilite la prise de repères.

Pensée également pour que les résidents restent les plus autonomes possible dans ces lieux, les espaces de stockage présentent des portes vitrées et non pleine pour que l’aîné n’ait pas de blocage et puisse aller se servir seul et ainsi prendre des initiatives et rester en activité.

Espaces de vie protégées

Etude concernant l’impact du port de la blouse en Espace Aloïs

En 2017, à l’initiative de la Fondation Korian pour le Bien-Vieillir une étude intitulée STRECLO (Abréviation de Street Clothes) a été menée. En partenariat avec le laboratoire Psychologie des Ages de la Vie et Adaptation de l’université François Rabelais à Tours cette première étude comparait les effets du port ou non de la blouse professionnelle par les soignants. Les résultats ont ainsi démontré que le non port de la blouse réduisait la distance « institutionnelle » entre résidents et soignants, conduisant ainsi les résidents à se sentir davantage « comme chez eux ».

Découvrez les autres épisodes

17 mai 2019
ehpad

Rester coquet(te)s pour maintenir sa joie de vivre, l’estime de soi en maison de retraite

Pourquoi est-ce important de rester coquet en maison de retraite médicalisée ? Comment maintenir l’estime de soi en ehpad ?

16 mai 2019
ehpad

Focus métier : Agent de Service Hôtelier en maison de retraite médicalisée EHPAD

Quelles sont les missions de l’Agent de Service Hôtelier (ASH) ? Comment intervient-il dans l’environnement du résident ?

15 mai 2019
ehpad

Objectif bien-être et sécurité 24h/24 en EHPAD

Comment se matérialise un accompagnement efficace et de qualité en maison de retraite médicalisée ? Comment garantir et allier confort et sécurité en Ehpad ?

14 mai 2019

Organiser une vie festive en ehpad pour permettre les rassemblements familiaux, créer un lien intergénérationnel fort et stimuler la vie sociale.