DERNIÈRE MISE À JOUR : 27/05/2024

Canicule, adoptons les bons réflexes

Partager cette page :
Canicule, adoptons les bons réflexes

Dans nos maisons de retraite médicalisées, durant la période estivale, nous sommes très vigilants face aux vagues de fortes chaleurs qui peuvent particulièrement rendre vulnérables les personnes déjà fragiles.

Les équipes des maisons de retraite Korian sont sensibilisées pour faire face aux périodes de fortes chaleurs et mettent en place un ensemble de mesures préventives conformément à la réglementation en vigueur.

Des équipes sensibles au bien-être des résidents en tout temps  

Afin de garantir le confort et la sécurité des résidents durant ces épisodes de fortes chaleurs, les équipes sont formées et respectent scrupuleusement les mesures de prévention durant toute la période de vigilance. Les personnes âgées sont très vulnérables et ne distinguent pas toujours par eux-mêmes les effets de la chaleur sur leur corps tout comme la sensation de soif.
Les équipes sont attentives au moindre signal d’alerte et anticipent au maximum les effets de la chaleur par des mesures de prévention afin de garantir le bien-être des aînés tout au long de l’été :

  • Rafraîchir et hydrater les résidents
  • Proposer une alimentation adaptée
  • Surveiller la température des pièces
  • Eviter l’exposition à la chaleur en limitant les sorties aux heures les plus chaudes et en restant dans les pièces les plus fraîches
  • S’assurer du bon fonctionnement des installations techniques

Interview du Docteur Priscilla Clot-Faybesse

À l’arrivée de l’été, les professionnels de nos établissements se montrent vigilants vis-à-vis des risques pouvant être engendrés par les fortes chaleurs, car les résidents sont des personnes âgées et fragiles, particulièrement vulnérables face aux excès de chaleur.
Le Docteur Priscilla Clot-Faybesse, directrice du pôle médical, nous en dit plus sur la prise en soins adaptée des résidents en période de fortes chaleurs, les moyens mis en place dans nos maisons, et nous livre ses conseils pour que chacun puisse passer un été sereinement, sans risque.

 

Nous savons que les fortes chaleurs présentent des risques pour les personnes âgées et fragiles, mais concrètement quels sont-ils ?

Le risque principal lors des fortes chaleurs est la déshydratation. 
Ce risque est majoré chez les personnes âgées car, même en dehors de la période estivale, la sensation de soif est diminuée en lien avec le vieillissement physiologique. Les prises spontanées de boissons sont donc plus faibles que chez les adultes plus jeunes. 
Par ailleurs, les résidents que nous accueillons présentent une perte d’autonomie et souvent de nombreuses pathologies qui favorisent la déshydratation. Ils sont également susceptibles de prendre de nombreux traitements médicamenteux, notamment cardiovasculaires, qui tendent à favoriser l’élimination urinaire, ce qui représente un risque supplémentaire de déshydratation. 
 
L’autre risque majeur est l’hyperthermie corporelle. En effet, les personnes âgées transpirent moins, et comme le processus de transpiration favorise le rafraîchissement du corps, le résident se trouve davantage sensible à la chaleur. 

Enfin, les symptômes habituels qui permettent de reconnaître la survenue de ces risques sont souvent frustres voire absents chez les personnes âgées. Ils se manifestent plutôt par des troubles psychologiques et/ou des troubles comportementaux, c’est-à-dire qu’il faut être particulièrement vigilant à l’apparition d’un comportement inhabituel, d’une fatigue brutale ou par exemple de chutes à répétition chez le résident. 

Quels sont les moyens mis en place dans les maisons pour protéger les résidents de ces risques ?

Dans nos établissements, ces périodes de vigilance canicule sont appréhendées par l’ensemble des professionnels, depuis les agents de services hospitaliers, les aides-soignants, les infirmiers, le chef cuisinier, le directeur, ... et bien sûr le médecin : chacun est concerné et fait preuve de vigilance au quotidien pour détecter quelque problème que ce soit.

Les collaborateurs ainsi que les intervenants extérieurs sont régulièrement sensibilisés, aux risques liés aux fortes chaleurs et aux bons gestes à adopter pendant la période estivale.

Des mesures de prévention sont systématiquement mises en place dans toutes nos maisons dès le début de la période de vigilance comme par exemple l’identification des personnes les plus à risques, l’augmentation des prises de boissons, l’utilisation de brumisateurs pour rafraîchir les résidents, l’adaptation des menus et des collations, l’adaptation des ordonnances médicamenteuses par le médecin, la climatisation des pièces… 

En fonction du niveau de risque de canicule (de 1 à 4) dans lequel se trouve l’établissement, les mesures de prévention sont graduées et la surveillance des résidents est renforcée.  

Pour terminer, auriez-vous quelques conseils à nous donner afin de mieux vivre ces périodes de canicule ?

Bien sûr, il existe quelques recommandations simples que les collaborateurs connaissent et diffusent auprès des résidents et de leurs proches dans nos maisons : 

  • éviter de sortir en milieu de journée lorsque la chaleur est la plus forte : privilégier des sorties extérieures avant 11h ou après 17h, avec un chapeau pour se protéger et sans exposition directe au soleil (marcher sur les trottoirs ombragés) 
  • occulter les issues (fermer les fenêtres, les volets) des façades exposées au soleil et les maintenir ainsi tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure, en général entre midi et 21h
  • aérer les espaces dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure 
  • faire fonctionner les systèmes de rafraîchissement ou de climatisation au minimum 3h par jour. L’écart entre la température extérieure et intérieure ne peut pas excéder 10°C  
  • porter des vêtements légers, amples et de couleur claire 
  • rafraîchir la peau à l’aide d’un brumisateur ou de linges humides sans la sécher : c’est l’évaporation qui rafraîchit 
  • consommer des repas ou collations froid(e)s et hydratant(e)s : yaourts, compotes, glaces 
  • s’hydrater très régulièrement tout au long de la journée 

Vous aussi, adoptez les bons réflexes

Nos maisons ouvrent leurs portes aux plus fragiles durant les fortes chaleurs

La plupart de nos maisons de retraite donnent la possibilité aux personnes fragiles de venir quelques heures, lors des fortes chaleurs, durant lesquelles ils pourront se reposer dans des pièces climatisées ou rafraichies, avoir un moment de partage, de convivialité et se désaltérer avant de rentrer chez eux.

Et pour encore plus de sérénité durant l’été, choisissez le court séjour en EHPAD

Le domicile des aînés n’est pas toujours adapté pour leur permettre de passer un été au frais. Ainsi, durant cette période sensible, une vigilance accrue est requise afin d’assurer leur confort. Temporairement ils peuvent opter pour un court séjour en maison de retraite pour garantir leur sérénité et celle de leurs aidants.

Plus d’actualités

Information : fraude à l’usurpation d’identité de la marque Korian
30/04/2024

Information : fraude à l’usurpation d’identité de la marque Korian

Nous avons été informés de plusieurs appels et courriels frauduleux, usurpant l’identité de la marque Korian, celle de ses dirigeants ou collaborateurs dans le cadre de diverses sollicitations invitant des artisans ou prestataires de services à communiquer des données personnelles en contrepartie d’un référencement au sein de ses établissements Korian.
45 vues
La grippe saisonnière : prévention et vaccination
19/10/2023

La grippe saisonnière : prévention et vaccination

Comme tous les ans, à cette période il est primordial de protéger nos aînés mais aussi de préserver les équipes de la grippe saisonnière et de la COVID-19.
7 vues
Information : fraude produits financiers fictifs
12/10/2023

Information : fraude produits financiers fictifs

Le Groupe Clariane a été informé de plusieurs appels et courriels frauduleux, usurpant son identité et celle de ses dirigeants ou collaborateurs.
10 vues