DERNIÈRE MISE À JOUR : 22/08/2023

Sabine Gourgeon - directrice des projets gérontologiques, nous en dit plus sur le prix Chronos

Partager cette page :

48 maisons de retraite Korian réparties sur l’ensemble du territoire ont participé au Prix Chronos Alzheimer de littérature.

Sabine Gourgeon, directrice des projets gérontologiques revient sur ce partenariat.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce partenariat ?

Le Prix Chronos de littérature existe depuis 25 ans. Il s’agit d’un prix de lecteurs, porté par l’Uniopss (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux).

Depuis quelques années, l’Uniopss s’est associée à la Fondation Médéric Alzheimer pour créer un prix dédié à la maladie d’Alzheimer : le prix Chronos Alzheimer.

Cette année, la Fondation Clariane a souhaité faire participer les EHPAD à ce prix afin de contribuer à l’évolution des regards sur la maladie d’Alzheimer et promouvoir les relations intergénérationnelles.
Quatre albums Jeunesse étaient en lice :

-    Grand-mère, Eléonore Douspis, Albin-Michel jeunesse 2021
-    Grand-père papillon, Franck Achard, Evanne Dufeil, Motus 2022
-    Ma grand-mère, Maria Elina, Obriart 2022
-    Tu te souviens de moi ?, Phil Cummings, Owen Swan, Circonflexe 2019

Quel est l’objectif de ce prix ?

Nous souhaitons contribuer à faire changer le regard sur la maladie d’Alzheimer et briser les idées reçues dès le plus jeune âge, tout en favorisant les échanges.

Le livre sert alors de médiateur, il permet de créer des liens entre les enfants et les personnes âgées en abordant le thème de la maladie d’Alzheimer. Le livre leur explique très simplement et avec beaucoup de pudeur et de poésie ce qu’est la maladie et surtout il leur montre que l’on peut continuer à passer de bons moments avec une personne qui en est atteinte et que la force des liens perdure même si les relations ne sont plus les mêmes. 

Ce prix s’inscrit également dans une démarche citoyenne dans la mesure où l’étude des ouvrages a généré des débats, des discussions et où chacun a ensuite voté pour élire son ouvrage préféré. Au total, dans les EHPAD Korian, ce sont 893 votes d’enfants et de résidents qui ont été recueillis.

Concrètement, comme cela s’est-il passé dans les EHPAD Korian ?

Nous avons proposé à nos EHPAD de participer à ce prix et 48 d’entre eux se sont portés volontaires, en partenariat avec une école primaire ou un centre de loisirs à proximité de leur lieu d’implantation.

Tout au long de l’année scolaire 2023, les élèves âgés de 6 à 11 ans, accompagnés de leur enseignant ou de leur animateur, ont étudié les 4 ouvrages sélectionnés. Les résidents ont également lu ces ouvrages, seuls ou lors d’ateliers avec leurs animateurs.

Après ces phases d’études, il y a eu de très belles rencontres dans les EHPAD, dans les écoles ou les centres de loisirs entre les personnes âgées et les enfants. Des lectures à haute voix ont été organisées et des débats ont eu lieu. Certaines écoles ont présenté leurs créations artistiques et dessins (en lien avec les thèmes des livres), ont lu des poèmes, ont organisé une chorale... Et bien sûr, des goûters ont été organisés par nos chefs afin de conserver un aspect convivial à ces rencontres qui nous sont chères. 

Les enfants et les résidents ont ensuite voté à bulletin secret et déposé leur vote dans les urnes prévues à cet effet.
 
Le choix des lecteurs et des résidents Korian s’est porté sur l’ouvrage : « Grand-Mère », un très bel ouvrage en pop-up où des petits-enfants partent à la recherche des souvenirs de leur grand-mère. 

Allez-vous reconduire ce partenariat en 2024 ?

Nous avons effectivement prévu de le reconduire en 2024 et de proposer ce projet à tous nos EHPAD. Nous voulons promouvoir ce type d’initiatives à grande échelle, afin de contribuer à construire une société plus inclusive où l’on accepte les différences de chacun.

Le livre est un très beau vecteur pour parler de la maladie, briser les tabous. On s’est rendu compte que cela a aidé certains aidants des résidents de nos maisons à mettre des mots sur la maladie pour en parler avec leurs proches. Certains EHPAD ont mis à disposition des familles les 4 ouvrages, notamment pour les partager avec les petits enfants des résidents. Certaines familles ont également participé aux rencontres littéraires intergénérationnelles qui ont été organisées.

Pour 2024, nous attendons la sélection officielle qui ne devrait plus tarder afin de mobiliser nos EHPAD…

Plus d’actualités

Jeux de société adaptés pour les personnes âgées
11/12/2023

Des jeux de société adaptés pour les résidents !

Développée en partenariat avec Korian, Asmodee propose une gamme de jeux de société accessibles, divertissant et stimulant. Testés et approuvés par les résidents !
1 vue
Asmodée & Korian : des jeux de société adaptés pour les Aînés
29/06/2023

Asmodée & Korian : des jeux de société adaptés pour les Aînés

Dans nos maisons de retraite, le jeu de société tient une place importante en ce qu’il est un formidable outil favorisant le lien social, l’ouverture à l’autre, la valorisation du résident, et représentant de multiples atouts pour travailler certaines zones du cerveau et les capacités préservées du résident. Pour faciliter l’accès aux jeux de société dans nos établissements, le pôle des accompagnements non médicamenteux de la Direction Médicale, a travaillé avec l’éditeur de jeux Asmodée, dans le but de créer une version adaptée, la gamme Access +.
4 vues
La Fondation « Aimer Soigner » consacrée aux soignants et aux métiers du soin
01/05/2023

La Fondation « Aimer Soigner » consacrée aux soignants et aux métiers du soin

La Fondation Korian a pour vocation de contribuer à des enjeux collectifs majeurs de société en portant des actions d’intérêt général au niveau national. Marie-Anne Fourrier, Déléguée Générale à la Fondation Korian, nous en dit plus sur cette Fondation, sa vocation « Aimer Soigner », et les actions concrètes menées par les équipes.
8 vues