Générations Indépendance & Korian
22 mai 2019
ehpad

Découvrir les aides qui permettent de financer le séjour des aînés en EHPAD et de minorer le reste à charge des familles

Que comprend le coût d’un hébergement en maison de retraite ? Quelles sont les aides disponibles ?

Caroline Ami reçoit Romain Soulier, Directeur d'établissement, à Korian La Rimandière



Le coût d’un hébergement en maison de retraite médicalisée (EHPAD) peut paraitre élevé pour une famille qui doit solliciter un accueil en maison de retraite pour son proche.

Néanmoins il est important de comprendre tout ce que contient ce coût et de savoir qu’il est possible de solliciter des aides afin de pouvoir appréhender l’entrée plus sereinement. Notamment l’Allocation Personnalisé d’Autonomie (APA), attribué par le Conseil Départemental permet de financer une partie du cout de la dépendance. 

Les aides financières en maison de retraite EHPAD



L’arrivée au sein d’une maison de retraite médicalisée peut soulever des questions importantes relatives à son financement. Les personnes âgées et leur famille ne disposant pas des ressources suffisantes pour couvrir les frais associés peuvent bénéficier de plusieurs aides financières et de déductions fiscales.

Nos équipes administratives sont à vos côtés pour répondre à toutes vos questions sur la tarification et le financement de votre séjour dans l’une de nos maisons.

aide financière en maison de retraite EHPAD

Plusieurs aides peuvent être sollicitées :

  • Financer les frais de dépendance avec l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), l’objectif est de financer une partie du forfait dépendance. Le montant de l’APA dépend de trois éléments

- Le GIR, auquel la personne appartient, c’est-à-dire son degré de dépendance, calculé d’après l’échelle nationale dite « grille AGGIR » qui compte six échelons.

 - Les tarifs dépendance de l’établissement pour les différents GIR et les ressources du bénéficiaire.

- La demande d’APA doit être faite auprès du Conseil Général.

  • Couvrir ses dépenses d’hébergement avec l’aide sociale, un résidant ne disposant plus des ressources suffisantes pour payer ses frais d’hébergement peut solliciter les services du Conseil Général pour bénéficier d’une aide sociale couvrant ces frais en totalité ou en partie.
  • Bénéficier d’une réduction d’impôt, les frais liés à la dépendance et aux dépenses d’hébergement ouvrent droit à une réduction d’impôt si l’établissement a signé une convention tripartite avec le Conseil Général du département et l’Assurance maladie. C’est le cas de toutes les maisons Korian
  • Avoir recours à une assurance ou à une aide dépendance, encore peu répandue, l’assurance dépendance offre une protection financière aux personnes qui l’ont souscrite et qui perdent leur autonomie. Lorsque l’état de dépendance est avéré, les assurés reçoivent une rente mensuelle leur permettant de faire face aux dépenses supplémentaires. Une aide dépendance est parfois comprise dans les risques couverts par les mutuelles ou par un engagement des caisses de retraite.

 

Pour aller plus loin : Découvrez la fiche pratique

Découvrez les autres épisodes

24 mai 2019

Changer le regard sur les aînés, dans une société qui vieillit

Pourquoi et comment s’entourer d’une Fondation ? Comment et avec qui mener les réflexions ? Comment changer le regard de la société sur le grand âge ?

23 mai 2019
ehpad

Le jeu vidéo au service de la distraction, de la rééducation, de la stimulation

Comment stimuler les capacités physiques ? Comment les jeux vidéo peuvent favoriser la pratique d’activités physique ?

21 mai 2019

Se soigner à domicile, c’est possible ! Gros plan sur l’aide, le maintien ou l'hospitalisation à domicile

Comment identifier les besoins des aînés en terme d’aide à domicile et de prise en soin ?

20 mai 2019

Les Thérapies Non Médicamenteuses : des activités, des protocoles qui permettent de limiter ou retarder la prise de médicaments

A quoi servent-elles ? Solutions alternatives ou complémentaires?