La vie en établissement

Prendre soin de vous

Ressources

  • Groupes de paroles, café des aidants
  • Personnel de l’établissement et en particulier le médecin coordonnateur, la (ou le) psychologue
  • L’entourage
  • Votre médecin traitant

 

Conseils :

  • Essayer de changer votre regard sur votre relation à la personne âgée : si elle a évolué, vous pouvez souvent y trouver encore des moments forts même s’ils sont différents de ce que vous avez pu connaître.
  • Définir la fréquence de vos visites qui seront des repères importants pour le proche mais également pour vousEvaluez si vos capacités physiques, psychologiques et émotionnelles, vous permettront de tenir dans le temps. Déterminez vos limites et apprenez à ne jamais culpabiliser. Restez à l’écoute de vous-même (insomnies, douleurs, épuisement, nervosité) et parlez-en à votre médecin traitant si vous le jugez nécessaire. Ne pas hésiter à rencontrer la psychologue de l’établissement pour parler des difficultés que vous rencontrez. Elle est disponible pour vous écouter et saura trouver les mots face à une situation qu’elle a l’habitude de gérer avec d’autres familles.
  • Participer à des groupes de paroles afin de travailler sur votre ressenti, sur vos difficultés avec d’autres aidants qui sont confrontés aux mêmes difficultés ou y ont déjà été confrontés. Leur expérience vous sera très utile pour surmonter ces difficultés et éventuellement trouver les soutiens nécessaires au sein de l’établissement.
  • Demander si l’établissement organise des séances de formation sur différents aspects des pathologies rencontrées. Dans ce cas, essayer d’y participer car ces séances vous permettront de mieux comprendre les causes de l’évolution de l’autonomie de votre proche.
  • Maintenir vos relations sociales, vos activités sportives ou culturelles pour décompresser et surtout restez disponibles dans votre vie personnelle.
  • Ne pas hésiter pas à prendre des vacances pour vous ressourcer.