La vie en établissement

Prendre soin de votre proche

Prendre soin de votre proche

Conseils

Ressources

Le directeur et l’ensemble du personnel de l’établissement et en particulier les chefs de service et les référents médicaux, para-médicaux et hôteliers, entourage.

Conseils

  • S’adapter à la maladie de la personne. Accepter que souvent, l’objectif puisse être uniquement de « maintenir les capacités » et non de progresser. N’infantilisez pas la personne aidée. En cas de problème, permettez-lui de participer à recherche de solutions et à la décision autant que possible. Si votre proche est aphasique ou a des troubles du comportement, apprendre à être et communiquer avec lui de manière adaptée, en demandant éventuellement conseil au personnel.
  • Trouver le bon équilibre pour la fréquence des visites : vous devez à la fois permettre à votre proche de s’intégrer dans ce nouveau lieu tout en le soutenant et en étant présent.   Organisez avec votre proche vos jours de visite. Respectez ce que vous lui avez dit et prévenez-le en cas de changement de jour ou d’horaire.
  • Inciter votre proche (sans l’obliger) à participer aux animations de l’établissement, ce qui lui permettra de s’intégrer. N’hésitez pas à l’accompagner à l’occasion d’un concert, d’une conférence : ce moment de plaisir partagé pourra permettre de ressouder des liens forts entre vous en-dehors d’un quotidien parfois plus pesant.
  • Préserver votre parent le plus possible de tout conflit familial afin de ne pas peser sur son moral fragile.
  • Etre attentif aux indices de mal-être et aux signaux d’alerte dans le comportement du résident. En parler avec lui et voir avec le personnel quelle aide peut lui être apportée.
  • Les petits plaisirs sont essentiels dans le quotidien d’un résident, pensez-y ! Si la personne est gourmande et que le médecin vous y autorise, apportez lui une part de son gâteau préféré pour le goûter. S’il aime le bon vin, partager avec lui (là encore si le médecin l’autorise) un bon verre de vin à déguster lors d’un repas.
  • Pour rompre la monotonie du quotidien, organiser de temps en temps des sorties. Les modalités de sorties de la résidence (soirées, week-ends, vacances)  vous seront communiquées par l’établissement au moment de l’admission.

Compléments d’informations utiles :

  • Tous nos établissements permettent aux familles et amis de venir déjeuner avec leur proche, parfois dans des pièces particulières. Le délai de prévenance pour la réservation vous sera communiqué lors de l’admission.
  • Dans vos discussions avez la personne âgée, utilisez l’écoute active : Faites dire plutôt que de dire vous-même, Posez des questions ouvertes (ex : « Comment vas-tu ? » plutôt que « Est-ce que tu souffres ? »), donnez des signes d’écoute en reformulant ce que dit la personne
  • Il est important de pouvoir échanger avec le résident sur ses dernières volontés quand il est serein. C’est l’occasion de connaître ses directives anticipées sur sa fin de vie s’il les a formulées ou de lui permettre de le faire. Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, faire une déclaration écrite, appelée « directives anticipées », afin de préciser ses souhaits quant à sa fin de vie, prévoyant ainsi l’hypothèse où elle ne serait pas, à ce moment-là, en capacité d’exprimer sa volonté. (voir www.sante.gouv.fr -Rubrique : « Usagers »)

Cette fiche est réalisée en partenariat avec Aidant Attitude

En tant que référence européenne du Bien Vieillir, Korian connaît les attentes et les besoins des seniors à chaque étape de leur vieillissement.

Avec l’ensemble de ses collaborateurs, le groupe agit quotidiennement pour permettre aux seniors de vivre bien.

Vivre bien, c’est continuer à profiter de la vie, à vivre à son rythme, à vivre avec son temps, que l’on vive chez soi ou en collectivité.

Bien vieillir, c’est vivre bien.