Trouver votre clinique

La tarification en clinique

Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) : comprendre les coûts

Les établissements de Soins de Suite et de Réadaptation ont pour but la rééducation et la réadaptation des patients. Ces derniers peuvent souffrir de pathologies nécessitant des soins spécifiques, de maladies dégénératives, ou avoir besoin d'une rééducation après un séjour à l'hôpital.

Pour être à l’abri des surprises, il est essentiel de connaître le coût de la prise en charge en clinique SSR.

Les tarifs d'une clinique SSR sont journaliers. Ils varient d'un établissement à un autre et sont fixés sur arrêtés de l’ARS. Les tarifs en Soins de Suite et Réadaptation constituent la base des frais d'hospitalisation. Ils incluent les charges d'exploitation engagées par l'établissement :

  • dépenses de personnel ;
  • dépenses médicales (traitements médicaux et soins d’hygiène) ;
  • frais d’hébergement ;
  • frais de gestion... 
Tarifs clinique SSR

Les différents régimes d’hospitalisation

On distingue deux régimes d'hospitalisation :

  • Le régime commun concerne les patients qui séjournent en chambre double (ou en chambre individuelle pour raisons médicales).
  • Le régime particulier est appliqué aux patients qui demandent à bénéficier de certaines prestations de confort, comme une chambre individuelle. 

Ce que la Sécurité sociale prend en charge

La prise en charge des coûts par la Sécurité sociale dépend du centre de soins. On distingue en effet les établissements conventionnés des établissements non conventionnés.

  • Dans une clinique SSR privée conventionnée, la Sécurité sociale prend en charge les frais sur la base du tarif applicable aux établissements publics. Les Cliniques Korian font parties de cette catégorie.
  • Dans une clinique SSR privée non conventionnée, les frais sont à la charge du patient.
  • Dans une clinique SSR publique conventionnée, les frais sont pris en charge à 100% par la Sécurité sociale pour une affection de longue durée au tarif TC (tarif de convention). Pour les autres affections et les interventions chirurgicales légères, la prise en charge par la Sécurité sociale est limitée à 80%. Les 20% restants (ticket modérateur) sont à la charge du patient.

NB : Les personnes bénéficiant de la Protection Universelle Maladie (PUMa, ex-CMU) ou de l'Aide Médicale d'État (AME) n'ont aucun frais à payer. Des frais hôteliers peuvent néanmoins être facturés.

Les frais non pris en charge par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale ne prend pas en charge :

  • Le forfait journalier hospitalier qui couvre les prestations hôtelières (blanchisserie et repas), dont le montant est de 18€ par jour depuis le 1er janvier 2010 ;
  • La participation forfaitaire de 18€ pour les actes médicaux égaux ou supérieurs à 120€ ;
  • Les prestations « de confort » comme les chambres individuelles ou les repas servis aux accompagnants.

Cependant, ces frais peuvent être pris en charge par votre complémentaire santé, si le remboursement des soins de suite est inclus dans le contrat.

NB : Les cliniques de soins de suite et de réadaptation (SSR), publiques ou privées, ne font pas l'objet de dépassements d'honoraires.

Forfait journalier hospitalier

À savoir sur le forfait journalier hospitalier

Le forfait journalier hospitalier de 18€ concerne les séjours en hospitalisation complète en soins de suite et de réadaptation. Il ne s'applique pas dans les maisons de retraite et les unités de soins de longue durée (USLD). Ce forfait est facturable à partir du jour d'entrée jusqu'au jour de sortie inclus (peu importe l'heure de sortie). Toutefois, les séjours de moins de 24 heures dans l'établissement ne sont pas concernés par le forfait journalier hospitalier.

Korian, c'est aussi...

Des résidences seniors

Découvrir

Des soins à domicile

Découvrir

Des maisons de retraite

Découvrir