A+ A-

Bien choisir son établissement

Envisager l'entrée en EHPAD

Pourquoi envisager l'entrée en EHPAD ?

Conseils

Pourquoi envisager l’entrée en EHPAD ?

La décision d'entrée en maison de retraite médicalisée nécessite une concertation de l'ensemble des parties prenantes. 

 Personnes concernées :

  • La personne âgée
  • L'entourage
  • Les professionnels accompagnant l’aidé au quotidien (médecins, psychologue, infirmier, auxiliaire de vie…)

Conseils :

  • Analyser les besoins et les souhaits de la personne âgée. Si vous sentez que le maintien à domicile va devenir difficile (ex : risque de chute, désorientation, dénutrition), essayer d’anticiper objectivement son admission.
  • Evaluer avec le médecin traitant et les professionnels de la santé intervenant au domicile (infirmiers, auxiliaires de vie, kinésithérapeutes…). l’opportunité d’une admission en établissement. Examiner l’intérêt que le médecin de votre proche en parle avec lui, pour préserver votre relation affective, voire, dans certains cas qu’il lui recommande l’entrée en établissement pour raisons médicales en soulignant les risques d’un maintien à domicile.
  • En parler avec votre proche, si vous pensez pouvoir aborder le sujet sans le heurter, pour qu’il puisse y réfléchir tranquillement et s’approprier la décision. Echangez avec lui sur l’évolution de son accompagnement, demandez-lui quels sont ses souhaits, proposez-lui de visiter des établissements. Assurez-vous de sa compréhension et de son accord, dans la mesure du possible : mettez en avant les côtés positifs (animation, sécurité, rencontres) et ne niez pas les côtés négatifs que votre proche pourrait y voir (vie en collectivité, perte de repères).
  • Faites l’exercice également pour vous : le maintien à domicile est-il encore gérable pour vous compte tenu de vos disponibilités, de votre état de fatigue morale ou physique, de vos souhaits ? Attention, vous êtes affectivement essentiel pour votre proche : il faut savoir vous préserver pour être en forme au moment où il aura particulièrement besoin de votre soutien.
  • Si votre proche ne peut pas ou ne veut pas prendre cette décision incontournable notamment pour des raisons médicales, efforcez vous de parvenir à un consensus familial sur la base de la recommandation du médecin, afin que la décision soit collégiale, et donc moins lourde à porter.

Compléments d’informations:

  • EHPAD : Etablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes (EHPAD): établissement permettant la prise en charge de personnes âgées dépendantes et bénéficiant de financements par la collectivité (assurance maladie et conseil général)
  • Niveau de dépendance : Les groupes iso-ressources (GIR) sont des catégories qui permettent de classer les personnes en fonction des différents stades de perte d'autonomie physique et psychique. Les GIR s’échelonnent du GIR 6 (le plus autonome) au GIR 1 (le plus dépendant). En EHPAD, l’évaluation du niveau de dépendance est réalisé par le médecin coordonnateur.

 

Bon à savoir :

Les formules d’accueil temporaire en établissement (également appelées offres de répit) se développent : y recourir peut être l’occasion pour l’aidé de découvrir la vie en maison de retraite et de voir s’il pourrait s’y sentir bien. Les offres de répit sont également un bon moyen pour vous ressourcer :

  •  Accueil de jour : accueil permettant à des personnes vivant à domicile d’être accueillies, au sein d’un EHPAD, à la journée.
  • Hébergement temporaire : accueil permettant à des personnes vivant à domicile d’être accueillies, au sein d’un EHPAD, sur une courte durée.

Pour connaître l’offre de répit existant près de chez vous, renseignez-vous auprès de votre centre communal d’action sociale (CCAS) ou de votre Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC).

Cette fiche a été réalisée en partenariat avec Aidant Attitude

En tant que référence européenne du Bien Vieillir, Korian connaît les attentes et les besoins des seniors à chaque étape de leur vieillissement.

Avec l’ensemble de ses collaborateurs, le groupe agit quotidiennement pour permettre aux seniors de vivre bien.

Vivre bien, c’est continuer à profiter de la vie, à vivre à son rythme, à vivre avec son temps, que l’on vive chez soi ou en collectivité.

Bien vieillir, c’est vivre bien.